Maladies respiratoires

Partager cette page
Maladies respiratoires

Maladies associées au travail

Partager cette page
En savoir plus

Parmi les maladies respiratoires acquises au travail, on retrouve d’abord les pneumoconioses, les plus fréquentes étant l’amiantose et la silicose, mais incluant d’autres maladies telle la bérylliose. On retrouve aussi de nombreuses maladies, dont les plus communes sont l’asthme professionnel, l’alvéolite, de même que certaines formes de bronchite chimique et de cancers.

  • L’amiantose est une fibrose pulmonaire (qu’on pourrait comparer à une cicatrisation anormale du poumon) causée par l’inhalation prolongée sur de nombreuses années de poussière d’amiante. Elle peut atteinte les mineurs, calorifugeurs, ou tout métier exposant à ces fibres régulièrement.
  • La silicose est également une maladie fibrosante, causée par l’inhalation de poussière de silice. Elle peut affecter les mineurs mais aussi d’autres emplis comme les tailleurs de pierre ou ceux qui font le nettoyage au jet de sable.

L’amiantose et la silicose, même si l’exposition est cessée, peut causer une réduction progressive de la capacité pulmonaire. Ces maladies ne sont pas réversibles.

 

L’asthme professionnel est une forme d’asthme causé par l’exposition à des substances retrouvées dans certains milieux de travail. On retrouve par exemple l’asthme aux isocyanates (ex: durcisseurs à peinture ou industrie des plastiques) et l’asthme causé par la farine (ex: boulangers, pâtissiers) quoique plus de 200 substances peuvent en causer. En général, cet asthme se développe après plusieurs mois ou années d’exposition (asthme par sensibilisation), quoiqu’il peut parfois se développer après une exposition unique (ou à quelques reprises) à des substances fortement irritantes pour les bronches. Ces substances peuvent parfois aussi causer une bronchite chimique sans induire d’asthme.

L’asthme s’améliore généralement (parfois il peut même disparaître) après cessation du contact avec la substance causale.

 

Certaines substances au travail (ex: moisissures causant le « poumon du fermier ») peuvent causer une alvéolite, une forme d’allergie touchant le poumon Voir la section se rapportant à cette maladie.

 

La bérylliose est causée par l’inhalation de particules de béryllium, retrouvé dans le domaine manufacturier oui parfois dans les produits d’extraction de minéraux.

 

Parmi les cancers associés au travail, notons le mésothéliome est une tumeur maligne de la plèvre (enveloppe du poumon) et causé par l’exposition à l’amiante. Ce dernier type d’exposition augmente également le risque de cancer du poumon.

Nous joindre

Chaire de transfert de connaissances,
éducation et prévention en santé respiratoire
et cardiovasculaire

IUCPQ-UL
2725 Chemin Ste-Foy
Pavillon U-3771
Québec (Qc) G1V 4G5


Nous répondrons à votre question dans les meilleurs délais.

Les renseignements que vous recevrez seront à titre informatif seulement et ne devront en aucun cas se substituer à l’avis d’un médecin, pharmacien ou autre professionnel de la santé.

[email protected]

Abonnez-vous à l'infolettre